FinDevLab

Pour une architecture financière internationale plus équitable

Nos publications Nos actualités/événements
L’architecture financière mondial...
Renforcer les Banques Multilatérales de...
Trois leçons sur le programme FMI pour ...

Réformer la finance du développement

par le dialogue

Le Finance for Development Lab est un think-tank non-partisan à but non lucratif, dédié à la construction d’une architecture plus équitable et plus efficace pour le financement international du développement.
En offrant une plateforme de dialogue sur le fond, il collabore avec des groupes de réflexion, chercheurs et autres acteurs clés de l’hémisphère sud afin d’élaborer des idées constructives, formuler des propositions innovantes et influencer les décideurs politiques mondiaux, en particulier les pays du G20 et institutions de Bretton Woods.
Le Lab est hébergé au sein du CEPREMAP, un institut de recherche français de premier plan situé au cœur de la Paris School of Economics. Il est soutenu par la Fondation Bill & Melinda Gates.

L'équipe

NOTRE MISSION

Au lendemain de la crise pandémique et dans un contexte d’incertitude géopolitique croissante, l’architecture financière mondiale est de plus en plus incapable de financer les Objectifs de développement durable ou encore de soutenir les pays dans la lutte contre le changement climatique.

En outre, nous pensons que les intérêts des pays à revenu faible et intermédiaire ne sont pas suffisamment représentés dans les centres de décision mondiaux, compromettant ainsi leur capacité à atteindre leurs objectifs de développement.

La mission du Lab est de combler les lacunes en matière de connaissances et de perception en offrant une recherche spécialisée et un forum de discussion spécialisé sur le financement du développement et les questions liées à la dette. Pour ce faire, nous collaborons avec des partenaires de recherche de pays du Sud et diffusons des recommandations auprès des centres de décision internationaux. Pour mener à bien notre mission, nous fournissons aux experts des pays en développement un soutien à la recherche, ainsi qu’une aide pour diffuser et canaliser leurs idées et leurs propositions de politiques aussi efficacement que possible.

Notre engagement

Notre travail

Notre travail s’articule autour de trois principaux piliers : le financement, la dette et le multilatéralisme.

 

Les modèles de financement doivent être adaptés au contexte actuel de crises répétées.

•  Mieux répartir les droits de tirage spéciaux et étendre le filet de sécurité mondial.

•  Améliorer les investissements de sources privées pour contribuer au développement durable.

 

La viabilité de la dette est de plus en plus fragile. Nos propositions visent à :

•  Favoriser des approches plus collaboratives entre créanciers et débiteurs.

•  Redéfinir le rôle des organisations internationales

•  Réviser notre compréhension de la viabilité de la dette

 

Le multilatéralisme est en danger et le financement du développement est de plus en plus fragmenté :

•  Mieux comprendre le rôle des prêteurs émergents

•  Favoriser la compréhension mutuelle entre les principales parties prenantes

Notre travail